1- Les malfaçons (en cours de travaux) :

 Les règles de l’art constituent le « savoir-faire habituel » que le Client  peut attendre des professions considérées ou « hommes de l’art ».

En ce qui concerne la norme technique, les règles de l’art tendent de plus en plus à être codifiées dans des documents techniques unifiés (DTU). Ceux-ci précisent les conditions techniques de choix et de mise en œuvre des matériaux et des procédés de construction.

Ainsi, il appartiendra à votre Entreprise de gros œuvre de réaliser les travaux de fondations, de dallage, et d’élévation suivant les préconisations (étude béton, parasismique,  etc), les Normes en vigueur (DTU), préconisation du Fabricant mais également en respectant les tolérances.

Si votre Entreprise ne respecte  pas ces contraintes,  alors elle engage sa responsabilité contractuelle et est dans l’obligation d’y remédier.

Il en va de même pour le Maitre d’Œuvre, le Constructeur ou l’Architecte.

Vous pouvez  ainsi,  soit en cours de travaux ou lors de la réception des travaux, demander à l’Entreprise ou au Constructeur de reprendre les travaux faisant l’objet de malfaçons.

2- Les désordres :

Le non respect des DTU et des préconisations de mise en œuvre des produits ou matériaux sont souvent à l’origine des désordres affectant le gros œuvre.

Les causes étant pour des raisons économiques quelquefois,  mais le plus souvent pour des raisons de manque de formation ou d’économies.

Les désordres les plus courants :

Le drainage non conforme.

– Les  études de sol non réalisées.

– Etanchéité des murs enterrés non conforme.

– Les désordres de fissuration liés aux défauts de mise en œuvre du Béton armé ou dés montages parpaings ou briques.

– Engorgement des systèmes d’assainissement.

Face à ces désordres vous avez déclaré un sinistre à votre Assureur et celui-ci a missionné l’un de ses Experts à votre domicile :  vous pouvez vous faire assister.

En notre qualité d’Experts indépendants, à vos côtés,  nous  serons là pour répondre, techniquement, à l’Expert choisi par la compagnie d’assurances.

Si vous n’étiez pas assisté et que le rapport de cet Expert vous semble erroné, impartial, incomplet,  vous pouvez le contester en effectuant une contre expertise contradictoire.

  • Expert vendée85 loire atlantique 44 morbihan 56 ille et vilaine 35 maine et loire 49
  • Expert bâtiment construction Vendée 85 Loire atlantique 44 Morbihan 56 Ille et vilaine 35 Maine et Loire 49
  • Expert vendée85 loire atlantique 44 morbihan 56 ille et vilaine 35 maine et loire 49
  • Expert vendée85 loire atlantique 44 morbihan 56 ille et vilaine 35 maine et loire 49
  • Expert vendée85 loire atlantique 44 morbihan 56 ille et vilaine 35 maine et loire 49
  • Expert construction auprès des Particuliers vendée loire atlantique morbian ile et vilaine Maine et Loire
  • Expert vendée85 loire atlantique 44 morbihan 56 ille et vilaine 35 maine et loire 49
  • Expertise construction auprès des Particuliers Vendée Loire atlantique Morbihan ile et vilaine
  • Expert vendée85 loire atlantique 44 morbihan 56 ille et vilaine 35 maine et loire 49
  • Expertise construction auprès des Particuliers Vendée Loire atlantique Morbihan ile et vilaine
  • Expert vendée85 loire atlantique 44 morbihan 56 ille et vilaine 35 maine et loire 49
  • Expert vendée85 loire atlantique 44 morbihan 56 ille et vilaine 35 maine et loire 49
  • Expert vendée85 loire atlantique 44 morbihan 56 ille et vilaine 35 maine et loire 49
  • Expert vendée85 loire atlantique 44 morbihan 56 ille et vilaine 35 maine et loire 49
  • Expert vendée85 loire atlantique 44 morbihan 56 ille et vilaine 35 maine et loire 49
  • Expert bâtiment construction Vendée 85 Loire atlantique 44 Morbihan 56 Ille et vilaine 35 Maine et Loire 49
  • expert expertise bâtiment construction fissure infiltrations désordres consommateurs

Demande d’information ?
ou besoin d’un devis

> Contactez-nous